Patrimoine

Le 1er février dernier, Laura Flessel, ministre des Sports, a remis à Christian Tellier, conseiller municipal délégué à la Jeunesse et aux Sports, le label « Ville Active et Sportive » qui récompense Compiègne pour sa politique sportive et ses équipements. Un label décerné à 119 communes de France en 2018 conjointement par le Ministère des Sports, l'Union Sport & Cycle et l’Association Nationale des Élus en charge du Sport (ANDES).
Compiègne a ainsi obtenu deux lauriers (sur un maximum de quatre) pour sa capacité à promouvoir l’activité physique et sportive et la rendre accessible au plus grand nombre.
Avec plus de onze mille licenciés, des infrastructures modernes et la forêt omniprésente, Compiègne est donc une cité qui incite à la pratique sportive sous toutes ses formes.

Paris-Roubaix, grand rendez-vous du printemps
Le départ de « La Reine des Classiques » s'inscrit, dans ce cadre, comme un événement majeur, attendu avec impatience, comme le retour du printemps. Le Salon de Paris-Roubaix, organisé par l’Office des sports de l’Agglomération de la Région de Compiègne, se tiendra cette année au plus près des coureurs, place du Général de Gaulle. Les passionnés de cyclisme y trouveront certainement la perle rare qui complétera leur collection.
Le samedi après-midi, la présentation des coureurs permet d’approcher les champions au plus près, tandis que le village rassemble une foule de passionnés.
Le samedi soir, grâce à la course disputée en semi-nocturne dans le centre ville, un parfum de compétition flotte déjà dans l’air.

Une technopole dynamique 
L’Université de Technologie et le Pôle technologique font rayonner Compiègne au niveau international et créent un facteur d’attractivité économique. Le pôle d’enseignement et de recherche débouche sur de nombreuses applications : un centre d’innovation permettant le développement de prototypes a été inauguré en 2014, et bientôt l’ouverture d’une halle technologique, le Biogicenter, permettra de renforcer le lien entre la recherche et l’industrie.
L’Agglomération de la Région de Compiègne soutient également le projet P.I.V.E.R.T., institut d’excellence en chimie du végétal, leader dans ce domaine, qui ouvre de nouvelles perspectives pour une chimie de l’après-pétrole.

Depuis plus de cent ans, Paris-Roubaix montre l'exemple de l’effort, de la ténacité, du courage. Et parce que l’Enfer du Nord peut mener au paradis, Roubaix offre aujourd’hui bien plus qu’une arrivée à qui veut bien la découvrir.
Capitale mondiale du textile au début du XXe siècle, Roubaix a bâti sa reconquête économique, après la crise industrielle des années 70-80, autour de filières innovantes ou s'inscrivant dans la riche histoire de la ville : mode, e-commerce, bonnes affaires, tourisme, image ou textiles innovants.

Ville d’art et d’histoire
Forte de 43 000 emplois, de plus de 10 000 étudiants et d'un tout nouveau campus autour de la gare, Roubaix a également axé son développement sur une offre culturelle particulièrement novatrice avec le Musée La Piscine, la Condition Publique, le Colisée, le Conservatoire, la compagnie de l'Oiseau-Mouche, le Centre chorégraphique national, la Braderie de l'Art, la Nuit des Arts, les Maisons de Mode ou encore le festival Roubaix à l'accordéon, autant de structures ou d'événements prisés. Ville d'art et d'histoire, Roubaix se singularise par un patrimoine architectural aussi riche qu'étonnant et par un superbe parc urbain.
La population roubaisienne, jeune, bigarrée, dynamique et porteuse de valeurs de solidarité fortes, sait se réunir, à l'initiative de centaines d'associations, pour de chaleureux moments festifs dans ses quartiers ou à l'occasion de grands rendez-vous comme celui de Paris-Roubaix.

Ville du sport
La Ville s’attache au développement de toutes les disciplines sportives, en particulier le cyclisme, et au sport pour tous. Chaque pratiquant, selon son âge et ses ressources, peut trouver la discipline qui lui convient grâce à un large éventail d’activités proposé par près de 90 clubs sportifs et une offre municipale de qualité, notamment au travers du « Sport Pass » (une trentaine d'activités représentant environ 2 400 heures annuelles).
La richesse et la qualité des équipements permettent aussi à Roubaix d’accueillir régulièrement des compétitions au plus haut niveau, du cyclisme à l'escrime, de la lutte au futsal… Et, avec deux vélodromes sur son territoire, le vélodrome historique et le vélodrome couvert régional (« le Stab »), Roubaix a encore renforcé son ancrage dans le cyclisme.

Partenaires de Paris-Roubaix

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et des publicités ciblés en fonction de vos centres d'intérêts.

En savoir plus